lundi 9 mai 2022

"ET NOUS NOUS SOMMES DIT ... C'EST LA NUIT" Berceuses vagabondes avec Les Souffleurs Commandos Poétiques

 

avec le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse 

et la complicité d'écoles et d'habitant.e.s sur les 3 villes ...

 


Mardi 14 juin à la tombée de la nuit à Chateaufort

Jeudi 16 juin à la tombée de la nuit à Tremblay-sur-Mauldre

Vendredi 17 juin à la tombée de la nuit à Gif-sur-Yvette

 

Chers habitant.e.s,

 

Ouvrez bien grand vos oreilles et vos fenêtres  car à la tombée du soir , au sein de votre quartier,  sur votre commune, dans votre rue, une tendre et douce surprise vous attend.   

A la chandelle, on célèbrera la venue de la nuit, la voie lactée, la poésie du monde naturel…

 

En étroite complicité avec des habitants, des écoles et des structures associatives, la compagnie Les Souffleurs, Commandos Poétiques concoctent depuis quelques mois une Berceuse Vagabonde « Et nous nous sommes dit….C’est la nuit ! », comme un clin d’œil poétique à la vie, un cadeau étoilé par le marchand de sable pour chanter ensemble la nuit tout simplement …

« c’est la nuit
la grande la belle
j'pass'rai ma vie à côté d'elle »

 

Projet artistique porté par La Lisière avec le soutien de la DRAC Ile-de-France, en partenariat avec le Parc Naturel Régional de la Haute vallée de Chevreuse et les communes du Tremblay-sur-Mauldre, de Châteaufort et de Gif-sur-Yvette dans le cadre de leurs démarches de diminution de la pollution lumineuse.


samedi 2 avril 2022

Accueil en résidence de création Patrice de Bénédetti

 du 12 au 18 avril ; du 13 au 19 juin

"Michèle"

Danse en espace public 


" La tentation est grande, de finir le triptyque sur le même mode créatif.

Commencé en 2014 avec JEAN, solo pour un monument aux morts, la petite histoire mêlée à la grande.

Poursuivi en 2018, avec VOUS ÊTES ICI, solo pour des milliers, la trajectoire de deux frères mêlée aux grandes trajectoires des migrants.

Ce procédé sur ces deux soli « mille feuilles » m’a permis de mettre de la distance entre mon histoire et l’Histoire, et de rendre mes récits universels.

J’ai pu ainsi mettre en résonance le moindre coup de coude de mon père avec les mots du géant Jaurès, le moindre élan lumineux de mon frère sur un stade avec les millions d’étoiles dans les yeux des gosses des quartiers pauvres d’ici et d’ailleurs.

 

Là, avec ce troisième volet sur ma mère, je suis coincé.


Sa trajectoire n’a rien de spectaculaire, d’extraordinaire, elle vit seule dans un appartement aux volets souvent mis clos.

Sa vie est faite de maladresses, de rencontres malheureuses, sur fond de paranoïa.

Et pourtant, quand il a fallu s’oublier pour ses deux grands fils elle n’a pas hésité.

Elle n’a pas réfléchi, intellectualisé la chose comme je suis en train de le faire.

Elle l’a fait, et ce pendant des décennies.

 

Voici les mots que je pose dans mes cahiers pour essayer de raconter son histoire : courage, instinct de survie, force, abnégation, etc.

Tous finissent soulignés, rayés, remis, machés et remachés au bout de deux pages.

Un seul résiste et cherche sa définition au fil des pages : la foi.

La foi est partout dans sa vie, une foi naturelle.

Comme ma mère, sa présence est discrète mais tenace.

Ecrite dans la marge mais indélébile.

Comme ma mère. "



 

Accueil en résidence de création FRICHTI CONCEPT

 Extension Personnelle 

du 11 au 15 avril

Création pour 3 interprètes connectés investissant un espace public compartimenté

extension personnelle est une création pour trois interprètes connectés investissant un espace public compartimenté. Ce spectacle entremêle danse, expériences sonores, texte et particularités de l'espace public dans un dispositif scénographique spécifique. Il est construit autour des implications que les outils numériques induisent sur les relations entre individus (connexion et isolement, rapport au présent/à l'absence, rapport au sensuel), sur les transformations qu’ils amènent dans les corps au quotidien (postures, fonctionnements, relations) ainsi que sur la relation à soi-même.

Avec un public au centre et tout autour à la fois, nos trois interprètes viennent interroger la place de l'humain dans ce monde numérique et virtuel, les enjeux d'une possible relation au présent et un retour à notre animalité.


 

https://vimeo.com/542548728

http://www.frichticoncept.net/index.php?page=extension-personnelle

>>>  Sortie de résidence le vendredi 15 avril à 14h avec deux classes CM1 et CM2 de l'école des Coquelicots de Bruyères le châtel

vendredi 1 avril 2022

Accueil en résidence de création BETULA LENTA "La Gardienne"

 du 22 au 27 novembre 2021 

 et du 25 au 29 avril 2022

Où est l’âme ?
Va dans les bois, va.
Si tu ne vas pas dans les bois,

jamais rien n’arrivera, jamais ta vie ne commencera. Va dans les bois, va.

Extrait de « The Wolf’s Eyelash » Poème de Clarissa Pinkola Estés 

 

La Gardienne titre provisoire
Création pour pleine nature, lieux délaissés, lieux non dédiés

Le 4 septembre 2019, en me rendant au vernissage de l’artiste plasticienne, styliste et tatoueuse, Mina, à Lyon, je suis bouleversée par une sculpture qu’elle a créée: une figure-présence, énigmatique et anthropomorphique.

Il s’agit de The Guardian : femme au visage en écorce d’arbre, assise jambes écartées, vêtue de branchages, fleurs, plumes, broderies, tissus noirs. Elle veille sur 12 cocons d’âmes.
Est-elle humaine ? vivante ? âgée ou encore pucelle ? une figure de l’entre-deux monde telle une Perséphone ?

Elle semble à tout moment prête à bouger, se mouvoir, s’adresser à nous du fond des âges, dans un espace ralenti et dilaté, comme venue d’un autre temps.
Assise, reliée à la nature et aux éléments, elle parait veiller sur le monde et donner accès aux forêts intérieurs de chacun.

Plonger en elle, c’est s’ouvrir aux secrets enfouis, aux métamorphoses intimes et collectives, aux énergies primales ; c’est relier l’humain aux forces invisibles. Elle est la gardienne.

Cette figure puissante, poétique et chamanique, je m’en empare pour lui faire prendre corps, la mettre en mouvement et lui donner vie.
Cette figure puissante, je m’en empare pour l’inscrire dans son milieu d’origine : la nature - entre jardins, parcs, forêts, terrains vagues, plages, champs...

Au fil de mes créations chorégraphiques, je donne à voir des corps aux présences singulières et puissantes. À travers une organicité fascinatoire, je questionne inlassablement l’humain et ses métamorphoses faisant émerger des états de corps où l’humain côtoie l’inhumain, l’informe le charnel, le tout en prise avec la souveraineté du fantasme, guidant les regards dans des contrées imaginaires.

Ici, encore et encore, révéler la grâce du monstrueux, la métamorphose comme essence de l’être, la puissance et fragilité humaine.

Ce projet est aussi l’occasion de renouveler une complicité étroite avec l’artiste Mina présente en tant costumière en 2010 sur le premier solo de la compagnie : Les Bois de l’ombre.

Maxence Rey 

 

+ d'infos https://betulalenta.fr/milo-portfolio/la-gardienne/


 

Sortie de résidence "Entre-Nous" le vendredi 29 avril à 15h

Réservation Obligatoire au 06 33 33 46 23

production@lalisiere.art

Accueil en résidence Groupe ZUR

 du 18 au 24 octobre 2021 

et 

du 2 au 8 mai 2022 en partenariat avec le CNAREP le Moulin Fondu

Création 2022 > "DOUBLE JEU"

Le spectacle de la rue, de la place, de la promenade,
de la sortie de chez soi, de la rencontre fortuite,
du croisement de regards, des rendez-vous intentionnels,
des attroupements, des manifestations, des processions, parades et autres phénomènes essentiels remplis d’humanités,
sont nos sources d’inspiration.

Depuis toujours nous nous interrogeons sur notre relation à l’autre, l’autre « le public », l’autre « les humains », l’autre « moi »,
l’autre « pas moi », l’autre « le groupe ».
Nous pensons que l’espace public, les lieux de rencontres, intérieurs ou extérieurs, restent le terrain de jeu idéal pour représenter
ces interrogations. Des terrains dans lesquels nous proposons le jeu, dans lesquels nous attendons les « autres » pour jouer.

Jouer à la rencontre humaine.

Dans ces temps de confinements réitérés, de replis plus au moins volontaires, un nouveau questionnement se pose au sujet de l’autre, de sa présence désormais devenue virtuelle et réduite au nécessairement utile.

Éloignés, nos corps enfermés dans nos maisons, ne se fréquentent plus, peinent à se fréquenter à nouveau, à renouer avec l’inutile essentiel. Avec les autres indispensables.

Cela est notre défi, pour un spectacle de proximité comme on l’imaginait. 

https://groupe-zur.com/




 

mardi 15 mars 2022

Accueil en résidence de création cie Rosa Bonheur "La traversée des Louves"

du 28 mars au 2 avril 2022

La Traversée des Louves est un cortège carnavalesque, dansé et musical. Six femmes artistes et 200 spectateurs actifs déambulent du bitume à la nature. Des chanteuses percussionnistes aux chants sacrés lyriques, béninois, haïtiens et afrotrap, cheminent vers l’étrange et la surnature dans un costume de plumes s’inspirant des esthétiques de Rio et des black Indians. Les louves éveillent les oreilles du public et l’invite à participer et à rechercher les entités urbaines matérialisées par le corps de danseuses contemporaines et krump, jouant avec l’imaginaire de rites chamaniques et de possessions tels que le vaudou, le chamanisme sibérien ou le candomblé. Les danseuses et chanteuses se muent en divinités féminines et guident le public vers une expérience énergique et commune de lâcher prise et d’émotions.




Sortie de résidence / présentation publique

le vendredi 1er avril

18h30

à La Lisière

Réservation nécessaire au 06 33 33 46 23

production@lalisiere.art

vendredi 11 mars 2022

CLEA > "De voix en voies... Voyages en Essonne !"

Contrat Local d'Education Artistique "expérimental" avec le Collectif La Friche  

de Mars à Juin 2022  

avec 6 groupes de jeunes en Essonne (de 10 à 20 ans)

> 2 classes de CM2 de Boissy-sous-st-Yon et de Corbreuse

> l'IME de Guillevoisin à Janville-surJuine

> les services jeunesses d'Entre Juine et Renarde avec L'Escale de Lardy et le 2 point 0 d'Etréchy 

> l'Afpa - Agence nationale pour la formation professionnelle des (jeunes) adultes - à Lardy

Des ateliers de journalisme, d’écriture, de photos, de dessins / illustrations, de radio et de création sonore ... Pour créer ensemble un HORS SERIE du Magazine Fumigène , Hors série dédié à cette aventure "De voix en voies... Voyages en Essonne !" !

#onvacréerunmagazine #projethybride #recitdesoi #voyage #jeunesse #onenparledifféremment #onjoueauxjournalistes #onrêve #onparle 

Restitution en Juin !

Projet autour de la thématique du patrimoine et du territoire , imaginé par La Lisière , soutenu par la DRAC Ile de France et le Conseil départemental de l'Essonne.







11 mars 2022 : Journée de formation avec les encadrant.e.s des groupes animée par Luca Roxo et David Attié organisée par La Lisière


COLLECTIF LA FRICHE > FABRIQUE RAISONNEE D’INFORMATION COLLABORATIVE, HORIZONTALE ET EMANCIPATRICE

"La Friche est un collectif de journalistes indépendant.e.s composé de reporters, artistes, documentaristes, professionnel.les de l’image et du son. Nous mêlons des pratiques artistiques, journalistiques et documentaires et animons des ateliers d’éducation aux médias. Nous nous reconnaissons dans des valeurs d’éducation populaire, d’émancipation et d’enseignement par le faire."

http://collectiflafriche.com/le-collectif/